• Manon Louasse

Pendant les fêtes, les marques bûchent sur l'influence

Le temps se rafraîchit, les bottes sont de sortie et Mariah Carey recommence à chanter dans nos salons… la saison des fêtes de fin d’année est bel et bien arrivée !

Confinement et influence


Les fêtes de fin d'année, le rendez-vous incontournable pour les marques


Qui dit fêtes de fin d’année, dit achats de Noël, repas de famille, fête entre amis… Durant le mois de décembre, les consommateurs sont prêts à dépenser un budget conséquent pour organiser les plus belles fêtes. C’est pourquoi, chaque année, les marques enregistrent des records de ventes.


En effet, d’année en année, on remarque que le budget des consommateurs ne cesse de croître. En 2021, les Canadiens envisagent de dépenser, en moyenne, $792 pour les fêtes de Noël. Ce qui représente une hausse de 14% par rapport à 2020 (À une échelle régionale, les Québécois sont ceux qui ont prévu de dépenser le moins, avec une moyenne de $565). Ce phénomène peut s’expliquer par la crise sanitaire, qui touche progressivement à sa fin. En effet, les consommateurs expriment le besoin de se retrouver en famille, avec leurs proches, après des fêtes particulières l’année passée.



Alimentation & alcool, deux secteurs particulièrement dynamiques durant les fêtes