top of page
  • Photo du rédacteurNicolas Bon

Le marketing d’influence pour les associations, la stratégie clé pour se démarquer 🙌

Ces dernières années, les réseaux sociaux sont devenus un outil unique pour les associations afin de faire connaître leur cause et de collecter des dons. Les exemples de réussite sont nombreux. Récemment, la ville de Montréal a mené une campagne avec des influenceurs pour faire connaître son initiative “Vision zéro”. Six créateurs de contenu ont été activés pour encourager les citoyens à se renseigner sur cette initiative et à s’engager en signant la charte. Plusieurs centaines de signatures ont été enregistrées.



Avec une campagne de marketing d’influence, les objectifs à atteindre peuvent être multiples: collecter des dons, faire connaître une cause, recruter de nouveaux bénévoles… D’après une étude menée par Giving Report, 29% des donateurs déclarent que les réseaux sociaux sont l'outil de communication qui les incite le plus à donner. 87% d’entre eux le font pour la première fois ou pour la seconde, après avoir entendu la prise de parole d’une personne influente (The State of Modern Philanthropy Report).


Le constat est sans appel, chaque projet avec une association ou une ONG est une belle réussite. Le secret des créateurs de contenu? La proximité avec leur audience fait que leurs messages ont davantage d’impact. Leurs abonnés soutiennent leurs actions en s’identifiant à eux, en se reconnaissant dans leur discours. De cette manière, ces personnes abonnées sont d’accord avec ce qu’ils partagent et sont plus enclins à soutenir chacun de leur projet.


Ces différents exemples montrent bien que le monde associatif a toute sa place sur les réseaux sociaux. Selon une récente étude menée par Leger, 73% des Canadiens expliquent avoir changé l’une de leurs habitudes en adoptant un meilleur comportement vis-à-vis de la planète ou de leur quotidien, après avoir entendu un créateur de contenu parler de ce sujet. Toujours d’après ce même rapport, 73% des utilisateurs canadiens expliquent avoir changé d’avis sur une cause après avoir vu le contenu d’un influenceur.


Tout ce travail en ligne permet une belle visibilité pour les actions menées par les associations et les ONG. Comment peuvent-elles collaborer avec des créateurs de contenu pour partager leurs messages et actions à davantage de personnes? Quels types de partenariats est-il possible de réaliser?


Le marketing d'influence pour les associations, c'est-à-dire ?


Avant d’entrer davantage dans les détails, prenons le temps de rappeler ce qu’est le marketing d’influence et en quoi il peut être intéressant pour le monde associatif.


Cette stratégie vise à s’appuyer sur la notoriété des créateurs de contenu, c’est-à-dire d’utilisateurs sur les réseaux sociaux qui ont réuni des milliers et des milliers de personnes autour de leur personnalité et de leurs centres d’intérêt. Si la mode, la beauté ou encore le sport sont les thématiques les plus abordées, 24% des influenceurs au Canada sont suivis pour leurs engagements et les causes qu’ils défendent, d’après l’étude menée par Leger.



De leur côté, les entreprises font appel à eux lorsqu’elles ont besoin de communiquer sur différents projets, comme la sortie d’un nouveau produit/service ou quand il y a un message à faire passer.


Certaines associations ont bien compris l’impact des prises de parole de ces créateurs. Par exemple, le Secours Populaire en France se tourne vers ces profils quand il y a un besoin de communication. “Dès que l’on répond à une situation d’urgence, nous créons des kits de communication que nous envoyons aux influenceurs”, explique Malika Tabti, secrétaire générale du Secours populaire au site Carenews. La SPA ou encore Amnesty International sont également familières avec cette pratique. L’objectif derrière est de les encourager à prendre la parole sur leurs réseaux sociaux.


Car aujourd’hui, les créateurs n’hésitent plus à afficher leur avis sur des questions de société, notamment celles concernant le bien-être animal, l’environnement ou encore l’appel aux dons pour aider les plus démunis. Ces prescripteurs d’opinion deviennent donc un canal de communication primordial pour les associations.


Trois exemples de partenariats menés entre des influenceurs et des associations


Avant de se lancer dans la conception du projet, les consommateurs choisis pour la campagne doivent recevoir le produit pour le tester. Les contenus imaginés ensuite prennent des formats bien différents pour diversifier la production. Pour vous aider à mieux comprendre quelles sont les tendances et à quoi ressemble une photo ou une vidéo UGC, voici différents exemples.


Mais comment travailler avec eux? Comment faire en sorte que le message que vous souhaitez faire passer soit bien diffusé? Pour qu’une campagne ait un véritable impact, il faut la penser et la réfléchir pour atteindre le bon objectif. Chez Clark Influence, nous avons pu accompagner plusieurs associations et ONG sur les réseaux sociaux.


WWF


We Act For Good, une entité de WWF, a fait appel à notre équipe pour une campagne de sensibilisation auprès des 25-35 ans. L’objectif était de leur partager les gestes quotidiens faciles à adopter pour préserver notre planète. Pour ce projet, nous avons collaboré avec sept créateurs de contenu, dont @erikafleuryofficiel, @jauraipumappelermarcel ou encore @morgan_guillon. Dans des contenus publiés sur Instagram, ils ont réalisé des défis (trier sa boite mail, devenir flexitarien, fabriquer ses produits ménagers, s’habiller de façon éco-responsable).


Plus de 148 contenus ont été créés avec un taux d’engagement de 7,76% et plus de 700 téléchargements du programme personnalisé mis en avant.



Avec cette campagne de marketing d’influence, WWF a partagé au plus grand nombre, une cause défendue par l’ONG. C’était aussi un moyen pour elle d’augmenter le trafic vers la page comportant le guide personnalisé.





La Fondation Olo


Au Canada, la Fondation Olo réalise régulièrement des appels au dons. En 2020, l’équipe s’associe avec les marques Marché tradition et Bonichoix pour récolter un maximum d’argent. Pour optimiser la visibilité de cette action, Clark Influence a fait appel à 7 créatrices de contenu, des mamans, pour mettre en avant les travaux menés par la fondation, la collaboration avec les deux marques et l’objectif derrière l’appel aux dons.



Avec cette campagne, il est facile de comprendre qu’en plus de partager ses actions, les réseaux sociaux sont aussi un parfait relais lors d’appels aux dons.


AIDES


L’association AIDES a pris l’habitude de collaborer avec des créateurs de contenu à des moments clés. L’objectif est de faire passer un message et d’encourager les communautés des uns et des autres à réaliser une action, comme faire un don à l’occasion de la “Fête de l’amour” ou de donner son sang. En parallèle, des campagnes de prévention ont été pensées pour expliquer les dangers de certaines MST, comme le VIH ou l’hépatite C.


AIDES, notamment au moment du mois de la pride et des Solidays, communique beaucoup sur ses actions avec pour ambition de les faire connaître, mais aussi de parler de thématiques bien plus spécifiques pour toucher certaines communautés.


Le créateur de contenu, un choix primordial pour les associations


Comme nous le voyons avec ces trois campagnes, le marketing d’influence dans le monde associatif peut répondre à plusieurs grands objectifs:

  • communiquer auprès d’un grand nombre de personnes sur son appel aux dons

  • augmenter le trafic et la visibilité d’un site ou d’une page web spécifique

  • sensibiliser les audiences à une cause bien spécifique

  • présenter les actions menées par l’association

  • augmenter son réseau de bénévoles

Pour porter ces actions, le choix du créateur de contenu est plus qu’important. Plusieurs possibilités s'offrent à vous. Il est possible de se tourner vers des profils spécialisés dans un domaine en particulier et qui ont l’habitude de vulgariser une cause vous concernant. Ou alors, il peut également être judicieux d’activer des influenceurs qui prennent moins la parole sur ces thématiques.


L’objectif est alors différent. Dans le premier cas, vous allez vous adresser à une communauté d’experts, tandis que pour la seconde, ce sera davantage le grand public qui sera visé. Ce public moins averti va s’identifier à l’influenceur et donc suivre avec attention ses paroles.


Cette particularité de ciblage et d'identification est propre au marketing d’influence, ce qui le différencie des autres médias plus traditionnels. C’est aussi pour cette raison que l’étape de sélection des ambassadeurs est plus qu’importante dans une campagne de marketing d’influence.


Le parfait ambassadeur pour votre association existe sur les réseaux sociaux. Il suffit maintenant de le trouver !


Clark Influence, une agence de passionnés qui saura vous accompagner dans la grande aventure de la création de contenu



Nous trouverons les meilleurs créateurs de contenu pour être ambassadeur de votre association. Nous pensons que les bons profils peuvent vous permettre d’être plus impactant qu’une campagne de média traditionnelle.


Si vous souhaitez que nous vous dénichons des talents capables d'incarner association via une campagne de marketing d’influence clé en main : contactez-nous ! Nous serions ravis de vous faire parvenir une offre de service : info@clarkinfluence.com.

Hozzászólások


bottom of page